M31 Galaxie d'Andromède
constellation : Andromède
magnitude : 3.5 RA:0 h 42.74' DEC: 41 à 16.15'
taille : 197' x 92'
Toutes les observations de M31
M31, Le 2013-11-06 20:12:00 à La Sinne
cliquer sur l'image pour un zoom

hit : 1079
PHOTO RGB: pose 132.0 ' en 33 photos de 240 sec en 800 ISO:

Description : Au foyer de la lunette MEADE 5000 102/700 sur EOS 1000D defiltré avec un filtre william optics 0,7 pour APO 66. Sur la monture AZ EQ6 avec guidage phdguiding avec un rms de l'ordre de 0,2 0,3 sur lunette TS 

Analyse de la photo:

Le reducteur est sans doute pas adapté : http://www.astronome.fr/produit-accessoires-photo-reducteur-de-focale-aplanisseur-de-champ-william-optics-flattener-6-1761.html . Mais il a permis de faire rentrer m31 dans l'imageur?

 

L'image a été corrigée du gradient  dans IRIS et j'ai appliqué un filtre passe haut de photoshop. J'ai un peu poussé les bas signaux. 

 

Ayant tourné l'appareil  pour une autre prise de vue et n'ayant fait les flats qu'en fin de nuit. Pour cette image je n'avais donc pas de flat pour le traitement et j'ai même oublié de faire les offsets. J'ai donc appliqué un traitement du gradient sous Iris pour compenser (astronomie.aparcourir.com/c_publications/download.php?num=189&affiche=a ).

 

Je pense que la pose mériterait d'être un peu plus longue 5' au lieu de 4 et plus de poses pour sortir le bord de la galaxie . La prochaine fois je tacherais ne ne pas oublier les flats et les offsets.

 

L'image 2 est une variation de traitement de l'image 1 pour avoir un coeur un peu plus joli et l'étoile sur son bord sans halo ainsi qu'un fond de ciel un peu moins bleu (avec en plus un filtre passe haut et un filtre réduction du bruit).

 

Image 3 une variation du traitement 1 an après en rendant les étoiles plus fines et avec une légère saturation des couleurs d'étoiles sous iris et photoshop.  Dans cette dernière j'ai oublié le traitement de correction de gradient. Le traitement des couleurs c'est simple du tout. Pour gagner du temps c'est la qu'il faut penser à conserver les fichiers pic composite brut de IRIS. Cela évite de repartir de zéro. Je ne le faisait pas jusqu'à présente. Je vais changer mes habitudes. L'image 3 est trop verte et cela dépend de l'écran sur lequel on fait le traitement. Ramener le fond du ciel a un niveau gris n'est pas suffisant. Un autre essai en 4

 

Pour éviter quelques difficultés  au niveau des couleurs je pense que les traitement par courbe  doit être fait en majorité sur les trois couleurs réunies RVB et non séparément comme je faisais pour les images 3 et 4.

 

Résultat en 5. Il y a un peu plus de couleurs que pour l'image 2. Mais les couleurs restent assez "naturelles". De plus j'ai un peu moins poussé le fond pour moins voir le bruit du fond du ciel.

 

Toujours pas comptant du traitement, je reprends la photo 3 plus lumineuse et je corrige les niveaux du verts (image 6)

 

En image 7 je reprends la dernière (6) et je fais un traitement  pour tenter d'arrondir les étoiles et les rendre plus fines (calque d'assombrissement)

 

Image 8 un retraitement de la même photo en 2017 champ complet redimentionné en 2000px de large 

 

 

 

(1)
m31
m31
(2)
m31
m31
(3)
m31 1000D
m31 1000D
(4)
m31 1000D
m31 1000D
(5)
m31 1000D
m31 1000D
(6)
(7)
m31
m31
(8)
(c) astronomie.aparcourir.com