EOS 1000D

membre  

Données issues du web:
 
pour un eos défiltré:  ??
 
  • Type de capteur : CMOS
  • Résolution : 3888×2592 pixels
  • Dimensions du capteur : 22.2×14.8 mm
  • Taille d'un pixel : 5.71 μm
  • Codage: 12 bits
  • Processeur : DIGIC 3
  • Live View résolution : 792×768 pixels
  • Temps d'exposition le plus court : 1/4000 sec
  • LxHxP : 126x98x62 mm
  • Les informations suivantes sont issues de lectures trouvées sur divers sites
  • Sensibilité optimale : 800 ISO pour les images à forte dynamique (nébuleuses lumineuses, M31, ...), 400 ISO ou moins pour les images à pose courte, les objets à très faible contraste, dans les cas de forte pollution lumineuse
  • Gain : 1.41 e-/ADU (800 ISO), 2.83 e-/ADU (400 ISO), 5.86 e-/ADU (200ISO), 9.31 e-/ADU (100 ISO)
  • Bruit de lecture : 5.56 e- (800 ISO), 7.41 e- (400 ISO), 12.26 e- (200 ISO), 17.12 e- (100 ISO)
  • Capacité : 4788 e- (800 ISO), 9611 e- (400 ISO), 19901 e- (200 ISO), 31617 e- (100 ISO)
  • Dynamique : 9.7 (800 ISO), 10.3 (400 ISO),, 10.7 (200 ISO), 10.8 (100 ISO)
  • Courant d'obscurité : 0.06 e- (20° C)
  • Coefficients RVB : 2.11, 1.00, 1.39
  • Rapport Signal/Bruit : 28.3 (400 ISO)
 
La capacité en ADU serait donc de capacité en e-/gain en e-/ADU) 3396 ADU   Normalerment 12 bits représente une capacité de 4096 ADU ? 
 
Le rendement quantique de capteur est apparemment inconnu sur le web. Il y a une approche ici :
http://www.astrosurf.com/buil/50d/test.htm  par similitude au 40D ou 50D
 
 
Je viens de trouver le rendement quantique 33% sur http://www.ideiki.com/astro/EOS.aspx avec d'autre information sur les EOS
 
Par la suite je vais tenter de faire mes propres mesures de caractéristiques de l'imageur EOS 1000D. 

 

 

J'ai tenté  de calculer le gain avec la méthode de Buil http://www.astrosurf.com/buil/5d/test.htm  mais les résultat ne son pas stables  du coup j'ai pris la méthode  suivante: 

http://exoplanet.as.arizona.edu/~lclose/a302/lecture7/lecture_7.html ou 

http://www.astrosurf.com/buil/isis/noise/result.htm 

 

Je prends a différents temps de pose  mais c'est juste pour vérifier la stabilité du gain 2 flats et deux darks. Flat et dark sur le même temps de pose et deux offsets. Pour les flats, je m'arrange pour que l'image ne soit pas saturée après 4' de pose   en photographiant une surface blanche très peu lumineuse et en couvrant partiellement l'appareil. Je vais faire la mesure sur un seul pixel. 

 

J'utilise IRIS pour faire les mesures. je prends les mesures par la commande stat . J'utilise la commande >split_cfa V1 b r V2 (sépare chaque pixel de la matrice de bayer rouge vert n°1 vert N°2 et bleu. Pour le Canon, la commande "SPLIT_CFA" retourne apparemment dans l'ordre G1 B R G2, pour les fichiers .CR2 (Ce n'est pas la même chose pour les autres appareils). Les pixels chauds peuvent fausser les résultats mais le fait de soustraire le dark au signal va supprimer l'effet désastreux des points chauds.  Attention aux autres commandes cfa ou CFA2GREEN2 qui semblent faire des choses bien différentes.

 

g = [(F1+F2) - (D1+D2)] / [(sigma(F1-F2))2 - (sigma(D1-D2))2 ] electrons/ADU  

 

Je vais accélérer le travail sur IRIS avec ce petit script.

Je charge les deux flats puis les deux darks  par le décodage de fichier raw  puis je lance la commande

run gain a1 a2 a3 a4 

 

 =================

= commande gain f1 f2 d1 d2 

=====================

load $1

split_cfa f1 r b j

load $2

split_cfa f2 r b j

load f1

add f2

echo "statistique_f1+f2"

stat

load f1

sub f2 0

echo "statistique_f1-f2"

stat

load $3

split_cfa d1 r b j

load $4

split_cfa d2 r b j

load d1

add d2

echo "statistique_d1+d2"

stat

load d1

sub d2 0

echo "statistique_d1-d2"

stat

 

 

Le résultat assez stable donne un gain autour de 1e-/ADU (voir image 1). 

 

Pour le bruit de lecture: ron = sigma(B1-B2)*g / root(2) in rms electrons

 

Le petit script pour m'aider 

 =================

= commande ron offset1 offset2 

sort les statistiques de la différence entre flat 1 et flat 2

=================

load $1

split_cfa o1 r b j

load $2

split_cfa o2 r b j

sub o1 0

echo "statistique_o1-o2"

stat 

 

résultat sur l'images 10.

Cela donne un bruit de lecture de 1.9 ADU à 100 ISO, 2.6 ADU à 400 ISO, 3.9 ADU à 800 ISO

 

Il y a d'autres variantes pour le calcul http://www.astrosurf.com/buil/20d/20dvs10d.htm 

 

Enfin pour le bruit de dark  signal dark= (niveau Dark - niveau offset)/temps pose du dark

 

a 800 ISO le bruit de dark est négligeable jusqu'à 30 sec  puis après il suit la loi linéaire avec le temps  et le bruit est de 0,21 e-/sec  à près de 30° de capteur ou 23 ° de température extérieure)

 

 

 

 

 

 

 

 

(1)
(10)
(c) astronomie.aparcourir.com