la collimation du C8
4801 hit(s)](enregistré le 04/04/2013) Classement dans 'Telescope'

La collimation est le réglage de l'alignement des différents éléments optiques d'un instrument les uns par rapport aux autres. Ce reglage est très important pour la netteté des images (http://www.observation-et-imagerie.fr/technique/astronomie/html/collimation_telescope.html). Suite au post http://astronomie.aparcourir.com/c_publications/download.php?num=193&affiche=a . Je me suis lancé dans une collimation du C8. Après plusieurs tentatives voila ce que je retiens sur les méthodes. 

 

Déjà il faut savoir que pour une lunette on ne fait jamais la collimation c'est techniquement impossible d'aligner les lentilles. Pour une télescope type C8 de Celestron c'est indispensable surtout pour le planétaire une mauvaise collimation rend l'image floue.

 

La collimation se fait en trois étapes

  • ETAPE 1 Préparer le téléscope : Mettre en station le télescope et surtout le laisser à température extérieur pendant une heure avant de commencer.  Une bonne mise en station sera nécessaire car on va utiliser une caméra et un bon suivit des étoiles sera appréciable.
  • ETAPE 2 collimater sur étoile défocalisée : Travailler sur une étoile défocalisée une étoile au zenith pour minimiser la turbulence. Utiliser aussi si possible un filtre IR ou rouge pour encore baisser la turbulence sur l'image (filtre rouge W25 ou infrarouge IR. car la turbulence affecte davantage les courtes longueurs d’onde. Je n'ai pas encore tester).  Utiliser l'APN en liveview car le champ est plus grand et que l'étoile va bouger fortement avec le réglage. défocaliser l'étoile pour avoir un grand disque et le trou du secondaire (image 1 décollimaté image 2 collimaté). Mettre le doigt devant la lame pour repérer la vis à régler. L'image du doigt doit se trouver  du coté le plus serré entre le trou du secondaire et le bord (image 3). La vis a régler se trouve a niveau du doigt. Serre cette vis et deserrer très légèrement les deux autres. Mettre toujours l'étoile centrage au centre de l'imageur qui doit normalement être sur l'axe optique et ceci à chaque opération (Pour cela je vais essayer de trouver une solution logiciel d'autocentrage voir le post associé). Recommencer l'opération jusqu'à centrer le trou du secondaire. Pour un peu plus de précision j'utilise alors la caméra plus sensible  et je poursuis de la même façon. ATTENTION Il ne faut jamais desserrer les trois vis en même temps. Il peut être utile d'acheter trois vis de réglage avec tête large ou de tête 6 pans creux pour un meilleur réglage et si possible sans outils.  Il existe comme sur le logiciel ATP des outils d'aide visuels à l'alignement.    Des outils donnés sur http://sweiller.free.fr/collimation.html permettent une appréciation plus exacte du centrage :metaguide, astrosnap ou la mire proposée. Un autre technique est celle du disque d"hartman: http://colmic.free.fr/collim/collimat.htm  voir aussi . http://oeilducelestron8.canalblog.com/archives/2011/12/06/22913703.html Après quelques essais et la réalisation d'un disque d'Hartmann , cette méthode selon moi ne sert que pour dégrossir la collimation car le réglage fin se fait alors que les images des étoiles sont vraiment trop rapprochées pour vraiment apprécier ce qu'il faut faire comme réglage. Par contre c'est un bon moyen de mise au point. J'ai fait ce test en liveview du EOS1000D. Il faudrait faire le test en visuel avec un oculaire de 5mm comme certain le préconise pour rester en dessous des tolérences. Les vis contrairement à ce que je pensais ne sont pas fortement serrées. Elles sont même assez lâches. Je poursuis l'opération avec une barlow. et en réduisant la taille du disque de l'étoile.
  • ETAPE 3 collimater sur tache d'Airy : on utilise alors une très fort grossissement (barlow ou en visuel) sur une étoile et on centre le 1er anneau de diffraction sur le centre de l'étoile. Il faut faire cela sur le centre optique (voir) http://legault.perso.sfr.fr/collim_fr.html L'idéal est de faire cette opération sur le ciel.  Je doute de l'efficacité de cette étape vu qu'il est très difficile de voir la tache airy. Je ne sais pas si cette étape peut se faire avec une caméra.  Avec 4m de focale (C8 + barlow X2) l'échantillonnage sur ma caméra est de 0.3" d'arc. Le 1er anneau de la tache d'Airy est lui a 0.62" dans le vert et 0.89" dans le rouge. C'est pas beaucoup pour voir tout cela à la caméra Il faudrait sans doute un barlow X3! Certains sur le web préconisent de mettre un filtre vert (voir site si dessus) d'autres un filtre IR ou rouge apparemment pas pour les mêmes raisons : atténuer la turbulence qui agit plus sur les basses fréquences rouge ou augmenter le rayon de la tâche d'airy en se basant sur les longueurs d'onde élevées rouge aussi. Alors pourquoi le vert?

 

 

Je me retrouve poarfois dans la situation ou une vis est complètement serrée et dans ce cas impossible de poursuivre le réglage ou l'inverse la vis est bien desserrer et le jeux est important. On déplace alors le miroir en poussant la vis. Le pense que le support du miroir secondaire  est vraiment rudimentaire et les ressorts de rappel s'il y en as sont bien faibles.

 

J'ai trouvé cela sur Internet pour compléter :

  • "Pointe une étoile pas trop haute, avec renvoi coudé, de façon à accéder facilement à l'oculaire sans se contorsionner et facilement aux 3 vis de collimation.
  • Centre parfaitement l'étoile dans une oculaire à champ normal (évite les naglers) et fais la mise au point.
  • Dérègle légèrement ta mise au point de façon à voir un point central et plein d'anneaux assez grands.
  • Si tu es décollimaté, ton point n'est pas centré.
  • Maintenant imagine que ta série de cercles est une pendule. Où ce situe le point décentré ?
  • A 12 h, à 3 h, à 7h...
  • Si il se situe à 4 h, tu dois visser (dans le sens des aiguilles d'une montre) légèrement la vis de collimation située du même côté (à 4 h quand tu regarde vers le ciel (et donc à 8 h si tu te retournes face à l'ouverture et dos au ciel).
  • Tu visses légèrement après avoir dévissé légèrement les 2 autres. Si aucune vis ne se trouve à 4 h, tu dois visser les 2 se situant le plus près (en vissant toujours plus, celle qui se trouve le plus près des 4 h).
  • Tu visses et tu dévisses de quelques dixièmes de tour.
  • Puis tu observes dans l'oculaire et l'étoile ne doit plus être au centre du champ. Elle doit être partie dans la direction opposée, soit vers 10 h.
  • Alors tu la recentres avec les moteurs.
  • Ta collimation DOIT être meilleure et le point central moins décentré.
  • Ty re-analyse le décentrement qui doit être globalement dans la même direction mais moins fort. S'il est dans la direction opposée c'est que tu as trop agi sur les vis.
  • Tu répête l'opération autant de fois jusqu'à obtenir un centrage parfait. "
Je vais tester cela 

 

 

On peut moyennant de fortes précautions faire ce réglage avec des étoiles artificielles. Pour créer une étoile artificielle : 

 

J'ai tenté d'en créer une avec un trou de 0,1 mm placé à 5m de la lunette. Impossible de faire la mise au point. Il faudrait un tirage de plus de 20cm avec la lunette Meade 5000 102/700.  Dans tous les cas il faudra une mise au point. Donc la collimation avec une étoile artificielle me semble difficile à faire en appartement. Rien ne vaut une vraie étoile. De plus l'étoile doit être très petite pour éviter de la mettre à plus d'une dizaine de mètres. Avec une étoile de 9 micron (laser) on peut placer l'étoile a 2 m pour un 102mm de diamètre et 3 mètres pour un C8. Avec une étoile de 50 micron c'est 9m pour le 102mm et 18m pour le C8!

 

 

 

Quelques liens sur le sujet de la collimation:

 

Pour rêver un peu La collimation automatique c'est surement pour dans quelques temps ; http://www.prism-astro.com/forum/viewtopic.php?f=23&t=621 en analysant FWHMH / FWHML et de l'angle de façon spatiale sur l'image (voir http://www.prism-astro.com/fr/aide/Menu-Analyse/ANALYSE-Collimation/index.html)

 

(1)
(2)
(3)

votre commentaire ou info ? | actualiser la page
pas de commentaire actuellement, pourquoi pas le votre ?
(c) astronomie.aparcourir.com